ACI GRID · CDS · LSIIT · QUB · Terapix · LAM


Participants: F. Genova, F. Bonnarel, C. Collet, F. Murtagh, M. Louys, A. Oberto

Une réunion de suivi du projet IDHA s'est tenue le 18 février 2002 à l'Observatoire de Strasbourg.

Les objectifs principaux de la réunion étaient de faire le point sur les activités passées et de discuter du planning prévisionnel du projet pour le deuxième semestre 2002.

1  Ordre du jour

2  Modèle de données: point d'avancement

Discussion du modèle image en marge de la réunion du Groupe de Travail Interopérabilité (Strasbourg, 27-28 janvier 2002), en particulier avec P. Didelon (CEA/TERAPIX) et J. McDowell (CfA/Chandra). J McDowell a produit un document de synthèse à la suite de ces discussions. Il est envisagé de proposer deux présentations coordonnées au colloque de Garching.

Le modèle a également suscité des commentaires de R. Williams (CalTech, NVO) lors de sa visite à Strasbourg (22-26 octobre 2001).

L'ESO a été sollicité pour désigner un correspondant.

Le développement du modèle est fait en UML, ce qui permet un design cohérent et donne une meilleure visibilité aux liens logiques. Il s'agit d'abord de se mettre d'accord sur le contenu de la description. La structure de l'information est indépendante d'XML, qui est un format de distribution et ne permet pas de faire tous les liens entre les éléments du modèle. Chaque utilisation du modèle est une vue particulière du modèle UML, et il faudra partir de cette vue pour générer la description XML adéquate pour cette utilisation, en recherchant des outils permettant de conserver les liens.

Quelques remarques:

  • il devrait être possible de faire converger les modèles IDHA/CfA, qui sont complémentaires, l'un plutôt orienté vers la description de données brutes ou 'semi-brutes' (productions intermédiaires du traitement de données), l'autre vers celle de produits finaux.

  • il faut étudier la possibilité de décrire des données réellement multidimensionnelles, au-delà des données 3D.

  • pour couvrir divers aspects de l'Observatoire Virtuel, on pourrait prendre comme exemple les données Jodrell Bank et ESO.

    3  Méthodes: point d'avancement

    La série de tutoriaux est pratiquement terminée, il reste une séance sur les algorithmes d'optimisation.

    Un programme de quad-arbre utilisant l'approche markovienne, développé pour le traitement des images SPOT en trois bandes, a été récupéré. La généralisation à n bandes, utilisant une modélisation gaussienne ou gaussienne généralisée de la distribution d'intensité, a été développée.

    L'ensemble des premiers résultats est exposé dans la contribution proposée au colloque IEEE 'The Fifth conference on Information Fusion' (voir ci-dessous). Les problèmes de recalage astrométrique sont en voie de résolution, en utilisant la méthode SWarp d'E. Bertin (voir ci-dessous), et les résultats avec des images à 5 bandes pourront être présentés au colloque. La validation par les astronomes sur les images de M82 se fera en juin. Il s'agit en particulier d'identifier la signification physique des classes utilisées pour la segmentation (paramètres statistiques, géométriques, spectraux). Il faut démontrer qu'avec 5 bandes et sur des images astronomiques, on obtient un résultat cohérent par les méthodes de segmentation.

    L'étape suivante (second semestre 2002) consistera à développer des classifications (choix du nombre de classes, modèle de bruit en identifiant des familles de lois adaptées aux données pour la modélisation gaussienne généralisée, ...). Dans un premier temps, le stagiaire de DEA, qui arrive le premier mars, travaillera sur le modèle de bruit - ce paramètre influence les résultats de segmentation car des modèles differents ne produisent pas les mêmes contours. Des images de synthèse seront utilisées. La modélisation multispectrale du bruit est une étape critique, et la généralisation des travaux abordés dans le cadre du DEA est un élément important du sujet de thèse proposé dans le cadre de l'école doctorale des Sciences pour l'Ingénieur de Strasbourg (NB: ce sujet a été ultérieurement retenu parmi les sujets fléchés par l'école doctorale).

    D'autres approches méthodologiques sont possibles: J. McDowell a fourni une adresse de site donnant accès à des approches statistiques développées à Harvard. C. Collet discutera avec J.-L. Starck à la fin du mois de mars. F. Murtagh propose de tester les méthodes combinant filtrage en ondelettes sur chaque image et ACP pour la troisième dimension sur le même jeu d'images de M82. L'objectif premier est la restauration, en préalable à la segmentation (filtrage). Il travaille actuellement sur des images de télédétection à 5 bandes, avec une étudiante ERASMUS. Pour information, G. Longo travaille sur des données 3D de galaxies présélectionnées à partir de catalogues.

    Rééchantillonage/recalage: développement en cours (F. Bonnarel):

    4  Publications et présentations à colloques

    5  Point sur le projet COST iAstro

    Action COST 283, Computational and Information Infrastructure in the Astronomical DataGrid (voir le site Web); Pays participants: Allemagne, Bulgarie, Espagne, France, Irlande, Italie, Grande Bretagne, Hongrie.

    La seconde réunion a eu lieu à Bruxelles les 14 et 15 février, les compte-rendus des réunions sont accessibles à partir de la page Web. Pour information sur la digitalisation des plaques de Schmidt: les bulgares ont récupéré la machine de l'ESO.

    L'action iAstro permet de financer des ateliers, et on peut envisager d'en organiser un pour aborder les problèmes méthodologiques étudiés dans le cadre IDHA - par exemple une réunion à Strasbourg vers la fin de l'année 2002.


    © UDS/CNRS

    Contact